Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte
Vous êtes ici : Accueil » Découvrir Courseulles » Son histoire » Au fil des époques

Au fil des époques

Au fil des époques… la Place du Marché de Courseulles-sur-Mer

Les origines de la ville

L’origine de la ville est très ancienne puisque dès le XIIe siècle, quelques feux au lieu-dit les fosses Saint-Ursin, actuellement le carrefour des routes de Beny/Reviers, formaient le berceau de notre cité.

Sa dénomination a évolué au fil des siècles : d’abord Cursella, Corceulle, puis Courseulla, et enfin Courseulles.

Aujourd’hui, Courseulles-sur-Mer constitue une petite ville régionale de plus de 4200 habitants dont l’évolution s’est faite au gré du temps, des aléas économiques et grâce entre autre, à la présence du port.

Situation géographique et population

Courseulles est la seule fenêtre sur la mer du Canton de Creully (auquel Courseulles appartenait autrefois) et cette ouverture a été un des moteurs de son évolution démographique. Au début du XXe siècle au recensement de 1901, Courseulles comptait 1 315 habitants. Aujourd’hui, nous en comptons plus de 4 200 habitants et quintuple sa fréquentation en période estivale.

Cette croissance constante depuis 1936, trouve en partie son explication dans une profonde évolution des mentalités, dans l’arrivée du temps de loisirs avec les congés payés et le développement des loisirs liés à la mer.

La situation géographique à l’embouchure de la Seulles impliquait tout naturellement une vocation maritime.

Les pôles économiques

La construction navale

Les chantiers navals formaient l’ossature de l’évolution économique de Courseulles, et des noms ont marqué ce secteur économique, comme celui de la famille Labrèque, dont le chantier vécut près d’un siècle de 1875 à 1964. A cette époque, les coques plastiques supplantaient le bois et la plaisance faisait son apparition, remplaçant petit à petit le commerce maritime.

L’ostréiculture

Courseulles fut depuis les Romains un centre d’élevage d’huîtres, et encore aujourd’hui, les pêcheurs de la ville continuent à commercialiser et élever des huîtres. Au siècle dernier, Courseulles fournissait Paris à l’aide de « comètes », voitures à cheval, qui mettaient 3 jours à faire le parcours jusqu’à la capitale.

La dentelle polychrome

Cette dentelle faite de fils d’or et d’argent est née dans la manufacture créée par la famille Violard/Robert en 1822. Unique au monde, elle faisait travailler quelques 1 200 dentellières sur Courseulles et ses environs.

Cette dentelle tout à fait particulière a été primée plusieurs fois mais l’arrivée de la dentelle mécanique supplanta ce qui restera un trésor local.

Ces 3 activités ont créé une dynamique économique sur Courseulles et constituent notre patrimoine, que vous pouvez découvrir également au Musée de Courseulles.