Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte
Vous êtes ici : Accueil » Découvrir Courseulles » Son histoire » Les lieux de mémoire

Les lieux de mémoire

Courseulles-sur-Mer ayant vécu le débarquement et subit de lourdes pertes, différents lieux de mémoire ont été érigés au fil des années en souvenir aux soldats tombés pour notre liberté, pour entretenir le devoir de mémoire.

La stèle « de Gaulle »

La Stèle de Gaulle

La Stèle de Gaulle

Erigée du vivant du Général, elle commémore son débarquement à Courseulles le 14 juin 1944. Rénovée, elle a été inaugurée par Elisabeth de Miribel, qui a dactylographié « L’Appel » le 18 juin 1940 à Londres.

La stèle de « La Combattante »

La Stèle de la Combattante

La Stèle de la Combattante

Hommage aux 65 marins français et aux 2 marins britanniques disparus le 23 février 1945 en mer du Nord lorsque le destroyer sauta sur une mine. C’est ce bâtiment qui a conduit le Général de Gaulle à Courseulles où il a retrouvé la terre de France le 14 juin 1944 pour la 1ère fois depuis son exil volontaire en Angleterre.

Le monument « Winnipeg »

Monument Winnipeg © Philippe Corvé

Monument Winnipeg © Philippe Corvé

Dédié à la mémoire et à la gloire des morts du « Royal Winnipeg Rifles », il a été inauguré en 1964 pour le 20ème anniversaire du débarquement.

Le char mémorial « Bold »

Le Char Bold

Le Char Bold

Coulé devant Courseulles le 6 juin 1944, il a été renfloué fin 1970 grâce au Sergent canadien Léo Gariépy du « First Hussars ». Considéré comme l’un des principaux artisans de la libération de la ville, ce dernier a été fait Citoyen d’Honneur. Il repose, selon sa volonté, dans le Carré Militaire du cimetière.

La croix de Lorraine

Croix de Lorraine

La Croix de Lorraine

Erigée en 1990 à l’occasion du centenaire de la naissance du Général de Gaulle, elle a été inaugurée en présence de son fils l’Amiral Philippe de Gaulle.

2 petites stèles, en bordure de la mer, portant des plaques de bronze, honorent les morts des « Regina Rigles Regiment », « First Canadian Scottish Regiment » et des « Volontaires Belges ».