Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte
Vous êtes ici : Accueil » Découvrir Courseulles » Son histoire » Le débarquement

Le débarquement à Courseulles-sur-Mer

Des chars du 1st Hussars et des hommes de la 7e Brigade d’infanterie débarquent sur la plage encombrée à Courseulles-sur-Mer le 6 juin 1944. Photo par Ken Bell. Ministère de la Défense nationale / Archives nationales du Canada, PA-128791.

Des chars du 1st Hussars et des hommes de la 7e Brigade d’infanterie débarquent sur la plage encombrée à Courseulles-sur-Mer le 6 juin 1944. Photo par Ken Bell. Ministère de la Défense nationale / Archives nationales du Canada, PA-128791

Le , la plage de Courseulles faisait partie du secteur Mike Green et Red de Juno. La prise de Juno fut assignée à la 3e Division d’infanterie canadienne commandée par le major-général Rodney Keller. Le secteur Mike devant Graye-sur-Mer et Courseulles devait être contrôlé par la 7e brigade appuyée par le 6e régiment blindé canadien (1st Hussars). Malgré la mer démontée qui interdisait une mise à l’eau aisée des chars amphibies, quelques chars des 1st Hussars purent atteindre la terre pour la 7e brigade contrairement à la situation à Bernières-sur-Mer.

Au cours des combats, le tankiste Léo Gariépy tira sur la Kommandantur, le quartier général des communications du secteur Le Clos Charlotte. Ceux qui en sortirent les bras levés furent le premier groupe de soldats allemands à être pris vivants dans Courseulles durant l’opération Overlord. Léo Gariépy revint à Courseulles pour y finir ses jours. Léo Gariépy a été nommé Citoyen d’honneur de Courseulles et enterré en 1972 dans le Carré des Victimes Civiles au cimetière de Courseulles selon ses souhaits.

Premier port libéré, le port de Courseulles fut le siège d’une intense activité jusqu’à la mise en service de Port Winston à Arromanches. Pendant 3 mois, mille tonnes de munitions et matériels ont transités chaque jour par Courseulles.

Le , le général de Gaulle traversa la Manche à bord du destroyer La Combattante et débarqua sur la côte entre Courseulles et Graye-sur-Mer. Une croix de Lorraine a été érigée à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance en 1990, sur un chemin desservant la plage à la limite des deux communes. Une plaque commémorative se trouve près de la maison de la mer, à la sortie du port.